mercredi , 28 juin 2017
Breaking News

Dossier 24h du Mans

Tic tac… Tic tac… Tic tac… Vous entendez ça ? C’est le temps qui s’écoule avant le départ de la plus grande course automobile et d’endurance au monde le 17 juin prochain. Dans un peu plus de deux semaines, la 85ème édition de la célèbre épreuve mancelle  sera suivie par des millions de spectateurs à travers le monde. Une course de 24h non stop sur un circuit de 13,629km, tiendra en éveille les mordus de sport automobile.

Mais les 24h du Mans ne durent pas que 24h… Les hostilités commenceront dès le dimanche 4 juin avec la journée test. Et une semaine plus tard une fois que tout le monde sera bien installé autour d’un pot de rillette (un peu de gastronomie locale ne fait pas de mal), place aux vérifications techniques, et au pesage qui auront lieu au cœur de la ville du Mans. Ensuite retour en piste pour les essais libres, puis viendra le tour des qualifications qui se dérouleront exclusivement en soirée ou de nuit. Le vendredi 16 juin veille du départ, la traditionnelle parade des pilotes se fera comme à l’accoutumé dans les rues du Mans. Un moment que les fans et manceaux attendent avec impatience, où ils pourront échanger quelques mots, faire des selfies, et avoirs des autographes de leurs pilotes favoris. Et le samedi 17 juin à 15h, ça sera parti pour 24h de folie où notamment Porsche et Toyota se livreront à une lutte sans merci de la première jusqu’à la dernière seconde de ces 24h, où tous les scénarios seront possibles.

Et ce n’est pas Toyota qui réfutera cette thèse. Car souvenez vous l’année dernière, Toyota avait mené la course pendant plus de 19h, et cinq minute avant la fin des 24h, le système de motorisation hybride de la TS050 de tête rend l’âme… Terrible désillusion dans le clan japonais qui avait réalisé la course parfaite. Même le team Porsche n’en revenait pas, mais pour eux, l’histoire s’est terminée de la plus belle des manières. En 2016 Porsche a signé sa 18ème victoire sur la légendaire épreuve mancelle, c’est le record absolu.

Cette année il n’y aura pas moins de 179 pilotes de 31 nationalités différentes, qui seront répartis dans 60 voitures de 41 équipes, qui prendront le départ des 24h du Mans. Oui ça en fait du monde pour tourner en rond pendant 24h. Enfin en rond… c’est vite dit…

Comme dit précédemment le circuit des 24h est long de 13,629 km et possède 17 virages. Les 60 équipages s’élanceront depuis la ligne droite des stands pour négocier la « courbe Dunlop » léger virage à droite en monté, qui sera suivi de la célèbre « chicane Dunlop », toujours en montée. Ensuite les pilotes descendront « le virage de la Chapelle » afin d’enchainer avec les « esses de la forêt ». Légère ligne droite pour se mettre sur la bonne trajectoire avant de rentrer dans le virage à droite du « Tertre Rouge », où l’accélération en sortie de courbe sera déterminante pour  la mythique « Ligne droite des Hunaudières ». L’année dernière l’Audi R18 e-Tron Quattro #8 pilotée par le français Loïc Duval a été prise à 343 km/h dans la ligne droite. A savoir que dans le passé les voitures atteignaient les 400 km/h. A cette vitesse autant dire qu’il ne faudra pas louper son freinage pour la « chicane Forza Motorsport »… Les pilotes continueront ensuite sur la deuxième partie de la ligne droite pour aborder la seconde chicane : « chicane Michelin ». Suite et fin des Hunaudières qui aboutiront sur le virage à droite 90° de « Mulsane ». Les 60 bolides reprendront de la vitesse dans un léger virage à droite qui se referme pour piquer dans le gauche puis droite 90° de « Indianapolis et Arnage ». La fin du circuit est sans doute la plus technique, puisque les concurrents enchaineront dans une légère courbe à gauche pour plonger à droite dans les « esses Porsche », puis dans un enchainement, gauche, droite, gauche rapide, avec les virages « du Pont »,  « Corvette », et « du Karting ». Enfin pour terminer, les pilotes emprunteront la chicane de « Maison Blanche » qui est suivi d’une courte ligne droite, qui se conclut par deux chicanes serrées « chicane Ford et Raccordement ». Grosse accélération et le tour de 13,629 km est bouclé.

Le record de ce tour de piste est détenu par le pilote Porsche Neel Jani au volant de la 919 Hybrid. Il a bouclé les 13,629km en 3min16s887 lors des qualifications de l’épreuve de 2015. L’année dernière, le meilleur tour en piste pendant la course, a été établi par Kamui Kobayashi au volant de la Toyota TS050 en 3min21s445. Alors que le record du tour en course  est pourtant détenu par André Lotterer, en 3min17s475, avec l’Audi R18 e-Tron Quattro #7 en 2015.

Après les deux premières manches de la saison du WEC, Toyota s’est imposé à deux reprises dont un doublé aux 6h de Spa Francorchamps. Mais les Porsche n’ont jamais été loin derrière, puisqu’à Silverstone la firme de Stuttgart se classe 2ème à 6s de la TS050, et à Spa, si il n’y aurait pas eu cet accrochage avec une Alpine dans la dernière heure de course, la victoire était en vue… la 919 Hybrid s’est classé 3ème à un peu plus de 30s.

Rappelons que les Porsche 919 Hybrid sont équipées depuis le début de la saison du kit aéro dit à faible appui (type Le Mans), tandis que leurs rivales TS050 avaient le kit aéro dit à fort appui plus adapté.

Donc, quand on voit que Porsche tient le rythme des Toyota « mieux adaptées », on peut se dire que la bataille sera épique entre ces deux constructeurs. L’un voudra une 19ème victoire, et l’autre voudra aller chercher sa première couronne. Maintenant qu’Audi n’est plus là pour se mêler à la lutte, l’issu de ce duel sera sans doute l’un des plus incertains, et c’est tant mieux pour nous !

Avant le départ de ces 24h du Mans Toyota procède à un petit transfert de pilote. L’Argentin José Maria Lopez initialement prévu sur la voiture #7 passe sur la #9 et échange sa place avec Stéphane Sarrazin.

Et du côté LMP2… c’est pareil !! G-Drive, Alpine, Vaillante Rebellion, Jackie Chan DC Racing, rien que ces quatre équipes peuvent remporter cette course, les autos sont presque toutes similaires donc seul le pilotage compte.  Et en LMP2 les pilotes sont loin, très loin d’être maladroits.

En ce qui concerne le LMGTE-Pro, une bagarre à trois aura sans doute lieux entre Ford, Ferrari, et Corvette. Oui les Corvette seront présentes dans la Sarthe pour notre plus grand bonheur. Les vainqueurs de l’édition 2015 auront dans leur rang l’ex pilote Audi : Marcel Fässler.

Ford a gagné à Silverstone, Ferrari a dominé toute la course à Spa Francorchamps, mais une Ford n’était jamais bien loin… Et si Corvette remettait les pendules à l’heure durant ces 24h ?

Pour le LMGTE-Am, l’avantage va forcément à l’Aston Martin #98, mais l’équipe anglaise devra surveiller de très près les Ferrari du Clearwater Racing qui sont régulières, les Porsche 911 RSR officielles et du team Dempsey Proton Racing qui montent en puissance, et bien entendu la Corvette de Labre Competition qui ne sera pas là pour faire office de spectateur.

En bref il faudrait être fou pour parier et dire « telle ou telle équipe gagnera ». 24h c’est long, très long, une défaillance technique, une crevaison, l’intervention du Safety Car, peuvent redistribuer les cartes et créer des surprises. Et c’est ça que nous aimons dans le sport automobile, assister et voir des courses où rien n’est acquis, où tout est possible de la première seconde jusqu’au drapeau à damier.

Mais pour vous qui s’imposera cette année aux 24h du Mans ??

 

Demandez le programme !

24h du Mans, Porsche Carrera Cup ou encore Road To Le Mans qui est le championnat Michelin Le Mans Cup. C’est une série réservée aux voitures des catégories LMP3 et GT3.

Dimanche 4 Juin : Journée Test 9h00-13h00 & 14h00-18h00

Dimanche 11 Juin : Pesage Place de la République au Mans 14h30-19h00

Mercredi 14 Juin : Essais Libres 24h du Mans 16h00-20h00

Mercredi 14 Juin : Essais Libres Road To Le Mans 20h30-21h30

Mercredi 14 Juin : Qualifications 1 24h du Mans 22h00-00h00

Jeudi 15 Juin : Essais Libres 1 Porsche Carrera Cup 10h30-11h15

Jeudi 15 Juin : Essais Libres 2 Porsche Carrera Cup 11h55-12h40

Jeudi 15 Juin : Qualifications 1 Road To Le Mans 13h30-13h50

Jeudi 15 Juin : Qualifications 2 Road To Le Mans 14h05-14h25

Jeudi 15 Juin : Qualification Porsche Carrera Cup 15h30-16h30

Jeudi 15 Juin : Course 1 Road To Le Mans 17h30-18h25

Jeudi 15 Juin : Qualifications 2 24h du Mans 19h00-21h00

Jeudi 15 Juin : Qualifications 3 24h du Mans 22h00-00h00

Vendredi 16 Juin : Parade de Pilotes centre ville du Mans 17h30-19h00

Samedi 17 Juin : Warm-up 24h du Mans 9h00-9h45

Samedi 17 Juin : Course Porsche Carrera Cup 10h15-11h00

Samedi 17 Juin : Course 2 Road To Le Mans 11h30-12h25

Samedi 17 Juin : Départ 24h du Mans 2017 15h00

Lire aussi

Dossier 6h de Spa Francorchamps

« The spirit of Le Mans » est de retour en terre belge ce weekend (04-06 Mai …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *