mardi , 23 mai 2017
Breaking News

WEC : Toyota au bout du suspense !

Qualifications :

A l’issu des qualifications, les Toyota TS050 se sont positionnées en première ligne à 1s3 des Porsche 919 Hybrid qui partiront en deuxième ligne. Conclusion logique vu que les 919 sont équipées du package aérodynamique à « faible appui » en vu des 24h du Mans. Alors que les TS050 ont celui à « gros appui » qui sera sans nul doute un très gros avantage pour la marque japonaise sur le circuit de Silverstone.

En LMP2 c’est la G-Drive #26 avec Pierre Thiriet qui signe la pôle, à moins d’un dixième de seconde de l’Alpine A470 #36 de Nicolas Lapierre. Mais attention à l’Oreca du team Jacky Chan DC Racing qui réalise le troisième temps à deux dixième de la pôle. Les Vaillante Rebellion complètent le top 5.

Pour le LMGTE PRO, Ford a dominé la séance de qualification. La Ford GT #67 s’adjuge le meilleur temps devant la Ferrari 488 GTE #71 pour huit dixième de seconde. Alors qu’en LMGTE AM, c’est l’Aston Martin V8 Vantage #98 qui partira en pôle position devant la Ferrari 488 GTE #61.

Course H+1

1h après départ des 6h de Silverstone, on retrouve sans surprise les Toyota aux deux premières positions, alors que les Porsche ont du mal à suivre le rythme de leurs rivales. Mais la première place provisoire revient à Sébastian Buemi avec la TS050 #8 qui dépassé son coéquipier Mike Conway dans le trafic alors qu’il était en tête de la course avec la TS050 #7.

En ce qui concerne le LMP2, le départ a été très disputé. En effet la G-Drive #26 qui avait signé la pôle la veille, s’est retrouvée 3ème à l’issu du premier tour, permettant à l’Alpine A470 #36 de prendre la tête du classement devant la Vaillante Rebellion #13. Les positions resteront inchangées au terme de la première heure.

Du coté du LMGTE en catégorie PRO les Ford GT #66 & #67 sont intouchables en cette première heure, et ce, même après des soucis de portières sur la Ford #67. Fred Makko au volant de la Porsche 911 RSR #91 réalise une remontée parfaite. Etant parti de la 7ème position il réussi à prendre la tête du GTE PRO mais, il doit s’arrêter au stand. Malheureusement cet arrêt fait repartir la 911 en 6ème position derrière les deux Ford, deux Ferrari 488 GTE la #71 & la #51 ainsi que la 911 RSR #92.

En catégorie AM la bataille fait rage entre l’Aston Martin V8 Vantage #98 et la Ferrari 488 GTE #54, avec un léger avantage pour l’Aston qui termine cette première en tête.

Course H+2

Les Porsche reviennent dangereusement sur Toyota, puisque Mike Conway se plaint d’un problème de barre anti roulis au volant de la TS050 #7 mais ne rentre pas au stand pour autant… Du coup les 919 pilotées par Timo Bernhard sur la #2 et Nick Tandy  sur la #1 occupe les 2ème et 3ème places. Mais au volant de la TS050 #8 Anthony Davidson conserve la tête de la course pour à peine 4s5.

En LMP2 l’Alpine A470 #36 conserve la tête de la course. Mais derrière la 2ème place est très convoitée. En effet Nicolas Prost au volant de la Vaillante Rebellion #31 livre un mano à mano somptueux avec l’Oreca #38 du Jacky Chan DC Racing pilotée par Ho-Pin Tung.

En ce qui concerne le LMGTE PRO Ferrari reprend du poil de la bête puisque les 488 GTE #51 & #71 du team AF Corse remonte aux 2ème et 3ème places de la catégorie juste derrière la Ford GT #66 qui garde la tête de la course.

Du coté du GTE AM l’Aston Martin #98 reste en tête de la course avec 50s d’avance sur la 911 RSR #77 du team Dempsey Proton Racing.

Course H+3

La pluie s’invite à Silverstone, deux teams et deux stratégies de course différentes. Chez Toyota on garde les slick, alors que chez Porsche on chausse les intermédiaires. Pari gagnant pour Porsche puisqu’au volant de la 919 #2, Timo Bernhard s’empare très facilement de la tête de course au volant  jusque là détenue par la TS050 #8. Mais le pilote de la Porsche doit effectuer son relais et repasse donc par les stands pour laisser son équipier Earl Bamber prendre le volant. Du coup Toyota reprend la tête des 6 h de Silverstone. A la mi-course tout est encore possible pour la victoire finale.

En LMP2 l’Alpine accroit considérablement son avance sur l’Oreca du team Jacky Chan DC Racing, après 3h de course l’écart est de maintenant plus d’une minute. 3ème au volant de l’Oreca du TDS Racing Matthieu Vaxivière pointe à plus d’une minute trente de l’Alpine A470.

En LMGTE PRO la course est très loin d’être gagnée, que ce soit pour Ford ou Ferrari. La Ford GT #66 garde la tête de la course pour 15s d’avance sur la Ferrari 488 GTE #51. Derrière la Ford GT #67 est à la lutte avec la Ferrari 488 GTE #71 pour le gain de 3ème place.

Du côté du LMGTE AM l’Aston Martin de tête à perdu la moitié de son avance sur la 911 RSR du team Dempsey Proton Racing.

Durant la deuxième moitié les choses se sont emballées dans les toutes les catégories. A commencer en LMP1…  José Maria Lopez fraichement débarqué du WTTC  chez Toyota, percute un mur de pneus à haute vitesse juste après avoir effectué son relai… La TSO50 #7 est très endommagée. Mais le pilote argentin sonné suite à l’impact, parviendra à ramener la voiture dans son stand. Les mécaniciens de chez Toyota réussiront à réparer l’auto qui repartira en 26ème position plusieurs dizaines de minutes plus tard.

Cet incident a bien entendu provoqué l’intervention de voiture de sécurité qui a redistribuée les cartes à la mi-course.

Nakajima alors en tête après l’intervention du Safety Car qui aura duré près de trente minutes, s’est vu dépossédé de sa première place par la Posche 919 #2 de Bamber. Alors que la dernière heure arrive Porsche et Toyota effectuent leurs derniers relais. Brandon Hartley prend le volant de la 919 alors Sébastian Buemi prend place dans la TS050. A vingt minutes des 6h de courses, le pilote Toyota a pris tous les risques dans le trafic pour recoller sur la Porsche #2. Non seulement il est parvenu à rattraper la 919, mais il l’a également dépassée quelques tours avant l’arrivée. La Toyota TS050 #8 s’impose aux 6h de Silverstone avec 6s d’avance sur la Porsche 919 #2, tandis la 919 #1 termine 3ème avec 47s de retard.

En LMP2 après le restart, l’Alpine A470 qui occupait la première position jusqu’ici chute au classement et est désormais 4ème. La Vaillante Rebellion s’empare à ce moment là de la tête de la course. Mais la Vaillante percute un Ferrari 488 GTE… Du coup c’est l’Oreca #28 du TDS Racing qui s’empare de la tête du LMP2. Mais c’était sans compter sur le team Jacky Chan DC Racing qui s’adjuge la victoire dans les derniers instant de la course, et remporte ici à Silverstone leur première victoire FIA. La Vaillante Rebellion #31 et le TDS Racing complète le podium.

La catégorie LMGTE nous a également réservé son lot de rebondissements. Revenue de nulle part la Ford GT #67 s’impose, celle qui avait eu des problèmes de portières, remporte la catégorie GTE PRO. Elle a profité de l’intervention du Safety Car pour recoller aux avants postes pour ensuite réussir à prendre la tête du classement pour finalement s’imposer. La Ford GT #67 devance la Ferrari 488 GTE #51 et la Porsche 911 RSR #91.

Alors qu’en GTE AM tout allait si bien pour l’Aston Martin #98 qui se dirigeait vers la victoire finale, mais la Ferrari 488 GTE #61 du Clearwater Racing est passé à l’attaque à un demi-tour de l’arrivée finale et a surpris l’Aston dans les mètres de la course. La 911 RSR du team Dempsey Proton Racing complète le podium du GTE AM

 

Voilà ce que c’est une course d’endurance, une course de rebondissements du début à la fin où la victoire finale se joue dans les derniers tours de pistes !

Vivement les 6h de Spa Francorchamps où une partie de la course se déroulera… DE NUIT !

Récapitulatif classement :

LMP1 :

1 Toyota TS050 #8

2 Porsche 919 Hybrid #2 +6s1

3 Porsche 919 Hybrid #1 +46s9

 

LMP2 :

1 Jacky Chan DC Racing #38 overall +13 Tours

2 Vaillante Rebellion #31 +19s3

3 TDS Racing #28 +21s2

 

LMGTE PRO :

1 Ford UK #67 overall +26 Tours

2 Ferrari 488 GTE AF Corse #51 +15s6

3 Porsche 911 RSR +26s5

 

LMGTE AM :

1 Ferrari 488 GTE Clearwater Racing #61 overall +31 Tours

2 Aston Martin Racing #98 +1s7

3 Porsche 911 RSR Docteur Mamour #77 +25s2

 

Photos des voitures des podiums :

Lire aussi

FIA WEC 6h de SPA Francorchamps

LMP1 : Au départ de ces 6h de SPA, c’est la Porsche 919 #1 qui partait …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *