mardi , 23 mai 2017
Breaking News

Eric Brunson remporte le 57ème rallye Le Touquet

Le Touquet 1ère étape : Tout le monde veut son scratch !

Si l’on attendait le grand favori de ce rallye, Eric Brunson , dès les premiers tours de roues, il n’en a rien été… Le bal des scratchs a finalement été ouvert par Quentin Giordano.

A l’issue de la seconde ES, c’est Marc Amourette qui prends l’avantage devant Yoann Bonato.

Il aura fallu attendre le troisième chrono pour voir Eric Brunson aux avant-postes ! En signant le scratch, il revient à la 4ème place du classement à 9.6s du leader.

La Super Spéciale du Front de mer sera remportée par Pierre Roche, 11ème du général, alors que le haut du classement, notamment les 5 hommes de tête, se battent dans une poignée d’une dizaine de secondes.

Pour la seconde boucle, rien ne se passe comme au premier passage. Quentin Giodano, qui avait signé le meilleur temps à l’ES 1, ne clôturera son second passage qu’à la 8ème place. S’il est toujours dans le top 5 du classement, il est maintenant à 17.1s du leader Marc Amourette. David Salanon, et sa Ford Fiesta WRC, s’impose donc sur ce chrono devant Marc Amourette et Eric Brunson.

Auteur d’un second scratch dans l’ES 6, Eric Brunson s’empare de la 3ème place au classement général. Amourette est toujours en tête devant Yoann Bonato à 8.9s.

Le chrono suivant marquera le chamboulement du haut du classement. Marc Amourette en difficulté concède plus de 14s et dégringole à la 4ème place. Eric Brunson devient le nouveau leader pour seulement 1s devant Yoann Bonato. David Salanon, auteur d’un second scratch, réduit l’écart et entre dans la bagarre de la course au podium. Le top 5 se compte en moins de 8s.

Au second passage de la Super Spéciale Front de mer, Quentin Giordano, qui semblait avoir décroché lors des ES précédentes, s’offre son deuxième meilleur temps de la journée.

Yoann Bonato s’empare du meilleur temps sur la spéciale de nuit (ES9) devant Eric Brunson avec 3.7s d’avance et prends la tête du classement pour 3.4s.

Loin de s’avouer vaincu, Eric Brunson reprendra l’avantage sur l’ES suivante en réalisant un nouveau scratch puis un autre sur la dernière spéciale de la journée.

Au terme de cette première étape, les deux hommes ne sont séparés que de 3.1s ! Marc Amourette conserve la 3ème place devant David Salanon et Pierre Ragues.

Grosse déception pour Quentin Giordano, victime d’un souci mécanique, il est contraint à l’abandon alors qu’il était en 6ème position au classement.

Le Touquet 2ème étape : Des conditions pluvieuses

Pour le premier chrono de la journée, Eric Brunson s’offre un nouveau scratch et accentue son avance face à Yoann Bonato.

La seconde ES confirmera le talent du pilote normand, tandis que Bonato semble moins à l’aise que la veille et laisse encore s’échapper de précieuses secondes. Il rétrograde à la troisième place du classement au profit de David Salanon.

Après l’ES 14, Eric Brunson s’envole encore un peu plus en tête avec plus de 22s seconde d’avance sur Yoann Bonato qui reprend la seconde place à David Salanon pour 1.7S.

A trois spéciales de l’arrivée, Eric Brunson ne réalise que le 7ème temps du chrono et Yoann Bonato revient à 13s du leader ! Rien n’est encore joué !

Dans l’ES 16, Yoann Bonato ne lâche rien et reprends encore quelques secondes… La fin de ce rallye promet un duel sans merci !

Eric Brunson n’est pas en reste dans la spéciale suivante puisqu’il signe le meilleur temps. 16s séparent les deux hommes de tête au classement général.

La dernière spéciale confirme la supériorité d’Eric Brunson qui remporte ce 57ème rallye du Touquet devant Yoann Bonato et Marc Amourette.

Classement général :

1. BRUNSON 1:58:44:2
2. BONATO +0:15:7
3. AMOURETTE +0:27:8
4. SALANON +0:41:1
5. DUBERT +1:17:5
6. LO FIEGO +1:42:8
7. WAGNER +1:45:6
8. RAGUES +2:08:8
9. TANGHE +2:50:8
10. ROCHE +3:40:7

Lire aussi

Antibes : Puppo gagne en Côte d’Azur

Ce sont 84 équipages qui ont pris part au départ de cette 52ème édition du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *